16 mars 2008

Madame

peluche_006

MADAME

Ses yeux bleus me fixent, indéchiffrables saphirs
Parfois rageurs, faux prédateurs, souvent emplis d'amour.
Je devine sa joie, nul besoin d'un sourire
Espiègle ou boudeuse, mais fidèle toujours.

Se plaignant de mes retards, c'est une râleuse
Détestant dormir seule elle sait prendre ses aises.
Enfin gâtée, devant l'assiette capricieuse,
Mais à aucun prix je ne voudrais qu'elle se taise.

Câline au petit jour, gourmande de caresses
Elle exprime son plaisir d'un soupir bestial
Se cambrant sous ma main, lovée dans sa paresse,
Laissant ma peau rougie d'une marque animale.

La nuit je me réveille, étouffé sous son poids ;
Que lui importe! Elle reprend aussitôt sa place.
Je l'héberge, pourtant je ne suis pas chez moi
Mais ce n'est rien, j'oublie tout dès que je l'enlace.

Je vous laisse, elle m'appelle, l'entendez-vous ?
Madame s'impatiente, écoutez ce "Miaou !"

Contrat Creative Commons
This création is licensed under a Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France License.

Posté par adamantin à 21:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Madame

Nouveau commentaire