28 juin 2008

L'école du passé

ecole2

L'ECOLE DU PASSE

Malgré le ciel gris, le froid qui mordait leurs joues
Sans se plaindre ils parcouraient les chemins de terre
Sabots puis galoches qui se couvraient de boue,
Des culottes courtes qui ne protégeaient guère.

La cloche de la communale résonnait
Ils se rangeaient, les plus petits toujours devant.
Mains, oreilles et chevelure, tout y passait
Malheur aux poux, rien n'échappait à l'oeil perçant.

Au milieu des pupitres, le poêle ronflait
Allumé par son préposé hebdomadaire.
Les encriers étaient pleins, la morale attendait
Impérieuse, sur le tableau noir et austère.

Des gibecières sortaient ardoises et plumiers
Souvent de carton bouilli, et sur le buvard
Les langues se tiraient, les pleins et les déliés
Naissaient des plumes Sergent Major en grand art.

Arithmétique, dictées et leçons de choses
Ceux qui les maîtrisaient récoltaient des bons points
Pour les cancres la vie n'était pas aussi rose
Les doigts rougis par la règle ils restaient au coin.

Tout en anônnant départements et chefs-lieux
Sur les cartes Vidal-Lablache ils s'évadaient
Ils préparaient le Certificat de leur mieux
Rares étaient ceux qui par la suite continuaient.

Dans la cour, agates et calots s'échangeaient
Trésors cachés au fond de leurs poches élimées.
Au midi, la gamelle de soupe chauffait
Maigre chère pour des estomacs affamés.

Le maître, craint et respecté, dirigeait
De sa main de fer la classe de tous les âges.
Ils ôtaient le béret lorsqu'ils le rencontraient,
Le saluaient bien bas, sages comme des images.

Ces écoles et leurs maîtres ont disparu,
Maintenant enfants et parents dictent leurs lois
Tournent la tête quand ils me voient dans la rue.
Je continue, même si j'ai perdu la foi.

Contrat Creative Commons
This création is licensed under a Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France License.

Posté par adamantin à 21:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur L'école du passé

Nouveau commentaire