18 novembre 2005

Je me souviens

JE ME SOUVIENS Je l'avais promis depuis longtemps à ma filleUn jour nous trierions ensemble le grenier.Hier, profitant de l'absence de la familleNous avons trouvé le temps d'y poser nos pieds. La vue. Dais de lumière dorée, parsemésDe lucioles qui flottent depuis si longtemps.Cavernes obscures où s'entassent les secrets,Soieries d'albâtre déchiquetées par les ans. L'odorat. D'abord, rien, ensuite une senteurVenue d'années accumulées dans les recoins;Une odeur de solitude, presque de peurExhalée par la pièce oubliée de nos soins. ... [Lire la suite]
Posté par adamantin à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 novembre 2005

Pierre précieuse

PIERRE PRECIEUSE Trois décades déjà viennent de s’écouler ; A tes côtés les tiens sont venus te fêter.Mais ce que tu es, ce que tu penses vraiment,Dans les tréfonds de ton âme, tel un tourmentQui gémit, pâle corbeau aux ailes acéréesNul n’en sait les plaintes, à jamais ignorées ; Rubis égaré, terni sous tant de regards,Ton esprit hurle en mille morceaux épars.T u es là. Isolée dans cette multitudeBigarrée, qui te couvre des plus beaux atours.Tu gis là. Ignorée dans cette solitudeDorée, qui t’étourdit un peu plus chaque jour. J’ai... [Lire la suite]
Posté par adamantin à 21:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 novembre 2005

Topic du Cancer

TOPIC DU CANCER Je me lève et me regarde dans la glaceBon sang, quelle tête de zombie Chaque jour un peu plus flétrieFaut du courage pour me regarder en face. Je vais faire quoi de cette journée de rabQuand on bosse plus, on s'ennuie fermeRien à la téloche, pas d'idée qui me germeJe vais sortir voir si tout est comme d'hab. Je me lave pas les cheveux, plus la peineLa casquette j'aime pas mais fait froidAllez, courage mon gars, un peu de joieRejoins tes semblables dans l'arène. Vise la tronche des gens, mais souriez !Vous courez... [Lire la suite]
Posté par adamantin à 21:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 octobre 2005

Belle au bois dormant

BELLE AU BOIS DORMANT Tu dors paisiblement. Tes traits fins et charmants,Sculptés par la vie et dessinant La FemmeSemblent sourire, tandis qu'un rêve aimantCaresse les pétales dorées de ton âme. Jadis, tu devais déjà reposer aussi belleA peine née, quand une fée passa par làElle s'arrêta, touchée par ta grâce irréelle,Devinant sûrement ce qu'était ton aura. Ses dons furent nombreux, plus que ceux du GénieA tes pieds elle posa les divines paruresD'Erato, Terpsichore, Euterpe et PolymnieOrnant d'un diadème princier ton front si pur. ... [Lire la suite]
Posté par adamantin à 21:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 septembre 2005

Le don du vivant

LE DON DU VIVANT Ses yeux clairs ont gardé la jeunesse des ans Dans les nombreux sillons parsemant le visage. Quand sa voix s'élève, sans aucun tremblement, Soudain le temps s'enfuit, courant après son âge. Il mène sa barque, traversant le passé, Accoste la berge des mille souvenirs. Nous marchons sur le sol d'un pays effacé; Ici pas de spectres, mais des vies qui respirent. Voici que reviennent les histoires oubliées; Chacune raconte des bonheurs perdus, Des larmes tragiques, des rires enchantés, Qui enlacent nos coeurs dans un... [Lire la suite]
Posté par adamantin à 21:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 septembre 2005

Illettrisme

ILLETTRISME Pour certains ce n'est qu'un simple ouvrage Semblable à des milliers d'autres, banalQuand mes yeux se sont posés sur l'étalJ'ai su qu'il fallait que je lise ses pages. La couverture est reliée de fines doruresMêlées à des reflets cuivrés enchanteurs.Le vélin bruisse sous mes doigts de lecteurLisse et soyeux, appelant l'ouverture. Le titre se détache en lettres de jadeSi intenses qu'elles accrochent le regardJe peine à m'en détacher, déjà hagardA l'idée de ne plus contempler pareille aubade. Je l'ouvre d'une main... [Lire la suite]
Posté par adamantin à 21:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 septembre 2005

Retour de flamme

RETOUR DE FLAMME Crépuscule glacial, noir intense et pluie fineA l'hiver tout chose doit laisser place.J'écoute tomber le requiem de la froide bruineDont les notes implacables lentement me glacent. Ma chair engourdie si délaissée peine à s'éveillerOù trouver l'étincelle charnelle qui me ranimera ?Un seul de tes mots, dévorant tel un brasierEn un instant m'apporte la douce brûlure de tes bras. J'étais mourant, brindille perlée de gel sans soleilMe voilà tison, plus ardent que la plus chaude flammeEmbrasé par le désir tendu, trait de... [Lire la suite]
Posté par adamantin à 21:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mars 2005

La Toile

LA TOILE Perdu dans l'erg infini de ce monde virtuelJ'errai entre les dunes immobiles et mortellesPas un son, même l'harmattan me délaissaitLe désert soudain de toute vie se vidait. Cent jours durant, un long périple j'ai marchéA la recherche d'une oasis où enfin m'abreuver.Puis je vis dans le lointain les vertes cimes d'une îleJe crus les affres de ma solitude disparus sous vos cils. Je  m'abreuvai longuement, m'emplis d'une eau pureQui répara mon âme, coulant tel un sang nouveauEt m'apportant l'espoir de renaître dans cette... [Lire la suite]
Posté par adamantin à 21:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2005

Où?

Où ? J'ai semé des champs entiers, moissonné les blés J'ai pleuré des lacs, empli mille océans J'ai creusé des puits, exploré des abysses J'ai construit des montagnes, aiguisé les sommets J'ai modelé des vallons, contemplé les collines J'ai chanté des échos, écouté le silence J'ai parlé tant de langues, inventé ton prénom J'ai ouvert les yeux. Tu n'étais pas là. This création is licensed under a Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France License.
Posté par adamantin à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2005

Méchante vague

MECHANTE VAGUE La vague est venue, a tout emportéJe suis toute seule, j'ai plus de maisonNi papa ni maman. J'ai beaucoup pleuré, puis me suis calméeJ'ai huit ans maintenant, j'ai l'âge de raisonComme papa et maman. J'ai de la chance, j'ai trouvé un métierAvec des messieurs on joue sans pantalonA papa dans maman. Pendant qu'ils me cassent je rêve au passé Quand j'avais dans ma petite maison Un papa, une maman. Je gagne rien, juste pour mangerMais dans trente ans j'aurai une maisonAvec un papa et moi la maman. Demain je serais... [Lire la suite]
Posté par adamantin à 21:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]